Menu

Cliff Coenraad

Site web : http://www.cliffcoenraad.com/

 

Télécharger son dernier mix "Trance In France Show"
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Cliff Coenraad est sans aucun doute l'un des DJs hollandais qui a le plus buzzé fin 2007 et début 2008. Entre productions techno et trance très créatives, très energiques et une manière de mixer sensationnelle, vous l'aurez compris, Cliff Coenraad monte en grade.

Il s'intéresse à la musique à l'âge de 12 ans et tombe amoureux de musique electronique à l'âge de 14 ans. Il commence alors petit à petit à créer ses propres musiques à base d'éléments techno, electro et trance. Un 1er morceau est officiellement labelisé en avril 2006 sous le pseudo "Astatic".

Peu après, Cliff Coenraad collabore avec Leon Bolier pour le morceau dancefloor au style plutôt teck "Mighty Ducks" qui connait un gros succès sur les dancefloors, sans oublier "Mohawk ! Puis il enchaine sur la production explosive Re:Locate & Cliff Coenraad "We feel" ainsi que celle de Mulika "Escalate". Entre temps, Cliff Coenraad était invité à mixer au fantastique event EnTrance 2007 dont il se souviendra longtemps !

Enfin, la sortie de "Manjula" ainsi que de "The Hazzolator", sous le pseudo Cliff Coenraad pour la 1ere fois en solo, marque un tournant dans sa carrière à l'automne 2007 ! A partir de ce moment précis, de plus en plus de personnes vont suivre les aventures de Cliff !

Après avoir été labelisé notamment sur le célèbre label trance "Intuition Records", Cliff Coenraad signe en 2008, sur le label "In Charge" de Marco V, une nouvelle production avec Thomas Hagenbeek aux allures bien plus electro : "Filthy Ripper". Pour compléter son 1er EP chez "In Charge", Cliff remixe l'hymne de la Trance Energy 2008 du nom de "Thrill" avec une touche beaucoup plus progressive et emotionnel que son original.

L'année 2008 commence alors très bien pour Cliff Coenraad qui se développe de manière incroyable depuis quelques mois.

 

Commentaires