Menu

Biographie de Paul van Dyk

Site web : www.paulvandyk.com


Télécharger son dernier mix "Trance In France Show"

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Paul van Dyk est un pionnier du style Trance dans les années 90 en Europe et est aujourd’hui l’une des figures incontournables de la musique électronique dans le monde. Voté “numéro 1 mondial” au classement DJ Mag en 2005 et 2006, il reçoit une nomination aux Grammy Awards pour son album “Reflections” en 2004. L’artiste allemand a aussi remporté de nombreux Awards au cours des vingt dernières années. Il fait partie des rares producteurs de musiques électroniques à avoir vendu plus de 3,5 millions d’exemplaires de ses albums et singles. Paul van Dyk attire les foules partout où il passe : de New York à Londres, en passant par Ibiza, Rio de Janeiro, la Chine ou encore Singapour. Il se produit dans les festivals les plus fous tels que Tomorrowland, Electric Daisy Carnival et Ultra Music Festival, sans oublier la Love Parade à Berlin et le nouvel an extraordinaire passé devant un million de personnes sur la plage de Barra au Brésil. Pour sa carrière exceptionnelle, ainsi que son implication caritative et politique, il a reçu l’Ordre du mérite à Berlin.

Paul van Dyk débute sa carrière artistique en 1991 au Trésor à Berlin, célèbre club underground. Il gagne rapidement en popularité grâce à ses talents de producteur et de remixeur. Son remix de “Humate - Love Simulation” en 1993 sort du lot et il est appelé à remixer New Order en 1994. Son premier album “45 RPM“ donne naissance au single “For An Angel" qui demeure à ce jour l’un des morceaux Trance les plus connus et vendus à travers le monde toute époque confondue (classé #8 au classement des titres préférés de l’histoire de la Dance Music par les lecteurs de Mixmag en 2013). Son deuxième album “Seven Ways” en 1996 lui confère un nouveau statut : Paul s’affirme comme l’un des tout meilleurs apportant une qualité de production sans précédent sur la scène Electro, et il obtient un réel succès au-delà des frontières allemandes. En 1997, il collabore sur la production du classique “Flaming June” avec un autre génie de la production appelé BT, basé aux Etats-Unis. Parmi ses remixes les plus populaires de l’époque figurent ceux pour “Age Of Love - Age Of Love” et “Binary Finary - 1998”. En 1999, il lance son label Vandit Records avec “Another Way / Avenue” pour première sortie.

Au début des années 2000, Paul van Dyk délivre son troisième album “Out There And Back” avec les titres “We Are Alive” et “Tell Me Why (The Riddle)” en collaboration avec Saint Etienne. La sortie de sa compilation mixée “Politics Of Dancing” en 2001 est suivie d’une grande tournée mondiale et la sortie du DVD “Global” retraçant ses voyages autour du globe. Il compose en 2002 la bande-son du film mexicain “Zurdo” pour laquelle il obtient un oscar.  En 2003, il retranscrit ses expériences en Inde dans l’album “Reflections” qui lui vaut une nomination aux Grammy Awards. Son single “Nothing But You” en collaboration avec Hemstock & Jennings connaît un succès retentissant : il se classe dans le top 20 des charts de nombreux pays (#3 aux Pays-Bas, #6 aux Etats-Unis, #11 en Allemagne, #14 au Royaume-Uni). Plusieurs singles de cet album sont diffusés dans des publicités comme celle de Motorola (“Connected”), au cinéma dans des films comme “Into The Blue” (“Time Of Our Lives”) et dans des jeux vidéos comme “Fifa 2004“ ou encore “Need For Speed Underground 2” (“Nothing But You”). Suite au Tsunami qui frappe la Thaïlande le 26 décembre 2004, Paul van Dyk compose “The Other Side” avec la voix de Wayne Jackson en hommage aux victimes.  

L’année 2007 marque le début d’une nouvelle ère pour Paul van Dyk avec son album “In Between” où il revient en position de DJ numéro 1 mondial et fait évoluer sa musique vers de nouveaux horizons. “In Between” se classe rapidement #2 au Top Billboard des albums de musiques électroniques. Celui-ci contient notamment un featuring avec Jessica Sutta des Pussycats Dolls (“White Lies”). Au cours de cette période, il remixe “Madonna - Revolver”, “Linkin Park - Burn It Down”, “Depeche Mode - Martyr”, “Moby - Lie Down In Darkness” “Justin Timberlake - What Goes Around... Comes Around”, “Britney Spears - Gimme More” ou encore la BO du film “The Dark Knight”. Le 9 novembre 2009, Paul van Dyk et le chanteur Johnny McDaid (Snow Patrol) interprètent “We Are One” lors du 20ème anniversaire de la chute du Mur de Berlin en direct à la télévision. Dans la foulée, l’artiste allemand produit l’événement “We Are One Festival” où il convie notamment Armin van Buuren et Underworld. En 2012, Paul sort son sixième album intitulé “Evolution” comprenant des collaborations avec Ummet Ozcan, Arty, Giuseppe Ottaviani, Plumb, Adam Young et bien d’autres artistes. Ce dernier est suivi de la compilation “The Politics Of Dancing 3” en 2015.

Le 28 février 2016 marque un tournant dans la carrière de Paul van Dyk : lors du festival A State Of Trance, en pleine prestation, il chute très gravement de la scène et est hospitalisé en urgence. Victime de blessures importantes, il échappe de peu à la mort et entame une longue rééducation à la sortie de son coma. Il bénéficie d’un soutien sans précédent de la part de ses fans et de ses confrères, tous très choqués par cet événement. Il revient sur scène en juin 2016 pour l’Electric Daisy Carnival à Las Vegas. Son lien avec les fans de Trance est plus fort que jamais. La sortie de son septième album “From Then On” est retardée par sa longue convalescence et intervient le 20 octobre 2017 avec des morceaux inspirés de ses expériences de l’année précédente. A l’été 2018, Paul van Dyk est invité à se produire lors de l’inauguration de la fan zone de la FIFA à Moscou pour la Coupe du Monde en Russie. Ce même été, il lance sa soirée “Shine” en résidence au Club Vista Privilege à Ibiza avec pas moins de onze concerts avec des artistes de renommée internationale. Enfin le 7 décembre 2018, il met en vente son dernier album “Music Rescues Me”.




Commentaires