Menu

INTERVIEW : Sander Van Doorn (Novembre 2010)

Pierrick (Trance In France Team) : Bonjour Sander ! Tout d'abord, merci de nous avoir accordé un peu de ton temps. As-tu commencé par mixer ou par produire ?

Sander Van Doorn : Hey ! J'ai commencé par produire et ensuite il m'a fallu apprendre à mixer et jouer pour le public ! C'était difficile mais aussi génial d'être enfin propulsé dans l'action.


Pierrick (Trance In France Team) : Comment est-ce que tu définirais une production Sander van Doorn (et autres alias)? Quelles sont les caractéristiques de ta musique ?

Sander Van Doorn : Quoique je fasse, j'essaie de faire en sorte que la mélodie ait un élément reconnaissable qui rend la track unique. Généralement c'est le but mais bon...

Pierrick (Trance In France Team) : Quels artistes t'ont inspiré le plus dans tes premiers pas dans la musique électronique ?

Sander Van Doorn : Marco V, Depeche Mode et Moby ont été de grandes sources d'inspiration pour moi dans mes débuts.


Pierrick (Trance In France Team) : Quelle est ta track préférée ?

Sander Van Doorn : Wow c'est vraiment trop difficile à dire ! J'écoutais Jeff Mills - The Bells plus tôt dans la journée et c'est incontestablement un classique, mais tu vas devoir me laisser au moins un an avant que je sois capable de décider quelle est ma track favorite !





Pierrick (Trance In France Team) : Dans quelle soirée / event as-tu passé ton meilleur moment et pourquoi ? De manière générale, préfères-tu les petites soirées en club ou les grandes en festival / event ?

Sander Van Doorn : Mon évènement préféré dernièrement a été "Dusk til Doorn" au Sankeys à Manchester. Le Sankeys est un club plutôt petit (1 000 personnes) mais avec une excellente atmosphère et à chaque fois que j'y ai joué j'y ai passé mon meilleur moment. Je ne veux pas dire que je ne m'amuse pas pendant les festivals où il faut jouer devant 20 000 personnes parfois. Il n'y a pas mieux que d'avoir tous ces gens qui chantent à toi et t'applaudissent, c'est une expérience incroyable qui peut être vraiment submergeante. Cela dépend vraiment de la soirée, c'est bien d'en faire à la fois des grandes et des petites.


Pierrick (Trance In France Team) : D'où viennent les pseudos « Sam Sharp », « Purple Haze » et « Filterfunk » ?

Sander Van Doorn : Ce sont juste des pseudos que j'ai créé pour me permettre de produire différents styles de musique.


Pierrick (Trance In France Team) : Le public a remarqué ta double compétence avec un côté plus underground, sombre et un autre plus populaire. Est-ce que tu considères que ces deux aspects sont en opposition ou complémentaires ?

Sander Van Doorn : Je pense qu'ils sont complémentaires dans le sens où cette variation permet non seulement de créer un peu de fraicheur pour l'auditeur et pour moi, mais aussi de toucher plus de gens avec des goûts différents.


Pierrick (Trance In France Team) : Au fait, à quoi "Apple" fait référence dans ta track Sander van Doorn - Apple ? Cela ne proviendrait-il pas de l'histoire d'Adam et Eve par hasard ? J'aime son atmosphère sombre et "empoisonnée".

Sander Van Doorn : Tu as visiblement beaucoup réfléchit à ça, donc je vais te dire que tu as bien trouvé la référence !



Pierrick (Trance In France Team) : A quoi peut-on s'attendre lors de tes soirées « Dusk till Doorn » ? Dis-nous ce qu'il va se passer, le programme, la musique etc... On voudrait en savoir plus à propos de ce concept.

Sander Van Doorn : Aux « Dusk till Doorn », j'ai la possibilité de montrer les différents styles de musique que je fais et que j'aime, parce que ce sera souvent un set de 5 ou 6 heures, en fonction du lieu. C'est récemment devenu une sorte de spectacle donc si tu as la possibilité de venir voir de quoi ça a l'air n'hésite pas !


Pierrick (Trance In France Team) : La communauté Trance est très inquiète des changements annoncés pour la Trance Energy : nouveau nom « Energy », nouvelle musique, nouveaux artistes. Quelle est ton opinion sur le sujet ?

Sander Van Doorn : Je suis juste content de jouer à cet event, je suis certain que ce sera aussi génial que d'habitude et je n'ai pas de raison de m'inquiéter d'un changement de nom. Le meilleur boxer du monde a changé son nom et est resté le meilleur boxer du Monde.


Pierrick (Trance In France Team) : Tu préfères le gouda ou le camembert ?

Sander Van Doorn : Le gouda bien sûr ! Il faut bien que je représente mon pays !


Pierrick (Trance In France Team) : As-tu quelque chose d'autre à dire ? D'ailleurs, on espère te voir bientôt derrière les platines en France (pas sûr que tu aies déjà mixé dans notre pays) !

Sander Van Doorn : Je n'ai pas été en France pour jouer, donc j'espère vous voir bientôt !


Pierrick (Trance In France Team) : Merci Sander pour cette interview !

Sander Van Doorn : Merci à vous !

Commentaires