Menu

INTERVEW : Kyau & Albert (Février 2014)

 

Cindy : Bonjour enchanté. Comment allez vous ?

Kyau & Albert : Bonjour enchanté. Oui bien.


Cindy : Donc, nous sommes ici à l’intérieur du Jaarbeurs à Utrecht. Il y a eu un petit changement en comparaison à l’année dernière puisque, comme vous le savez, ASOT 600 s’est déroulé à Den Bosch auparavant. Qu’en pensez-vous ? Préférez-vous Den Bosch ou Utrecht ?

Kyau & Albert : En réalité j'aime les deux, mais je préfère Utrecht, car cela me rappelle l'époque où nous avions joué pour la Trance Energy en 2008, c'est le même bâtiment, et la scène est incroyablement grande, c'est vraiment cool d'être là de nouveau.

Je suis du même avis, ça me rappelle la Trance Energy, mais je n'ai pas vraiment de préférence, mais c'est vraiment cool.


Cindy : En tant que Djs vous voyagez beaucoup. Quel est votre club favori ? Et votre festival favori ?

Kyau & Albert : C'est vraiment difficile à dire... Un club dans lequel on a beaucoup joué c'est le Ministry Of Sound à Londres, un club très cool, mais il y a tellement de bons clubs dans le monde. Par exemple le Pacha à New York ou le Ruby Skye à San Francisco, tellement de clubs et d'endroits cools... On a aussi déjà joué dans tellement de festivals, j'aime aussi faire les festivals extérieurs en été, par exemple EDC, c'est grand et fabuleux, il fait chaud...


Cindy : Je sais que vous êtes allés en Australie (Australian tour). Que pensez-vous de ce public en comparaison au public européen ? Quelles sont ses particularités selon vous ?

Kyau & Albert : En réalité, les jeunes sont un peu tous pareils, partout dans le monde Parce que grâce à Internet les gens sont connectés entre eux, et ils connaissent les chansons. Je me souviens il y a deux ans, la première fois que nous sommes allés en Mongolie, c'était vraiment très exotique, mais le public était exactement comme ailleurs, ils chantaient tous nos chansons, ce à quoi on ne s'attendait pas. Oui, je pense qu'avec la mondialisation et Internet, les jeunes se ressemblent même en allant en Chine... Tu vois...


Cindy : Parlons un peu de Trance. On dit souvent que ce style a évolué durant ces dernières années, qu’en pensez-vous ? Si vous le pensez aussi, pouvez-vous nous expliquer quels sont les changements qui sont survenus dans ce style selon vous ?‬‬‬

Kyau & Albert : Pour nous, je pense que c'est une bonne chose que la musique évolue, sinon ça serait ennuyeux. On essaye toujours d'inclure notre propre style, tout en le développant avec des nouveautés, et on essaye d'expérimenter de nouvelles choses...

Mais nous avons toujours cette petite voix (rire). Nous avons toujours cette signature vocale d'Albert, qui rend les essais plus simples en fait...


Cindy : Parlons un peu de vous maintenant. Pouvez-vous donner 3 mots qui vous décrivent ?

Kyau & Albert : Kyau and Albert (rire) ! Nos choix se portent sur la combinaison de nos goûts, de ce que nous aimons. Par exemple quand nous avons commencé en 1996, nous avons regroupé notre matériel de musique, nos idées, c'est ce qui fait de nous ce que nous sommes.


Cindy : Comment avez-vous commencé à produire de la Trance ? Quel artiste vous ont inspiré ? Qui a influencé votre carrière ?

Kyau & Albert : Très tôt ce fut Paul Van Dyk. Ce fut aussi lui qui nous a soutenu, qui a soutenu notre label "Euphonic". Oui il a été d'un grand soutien, nous sommes très chanceux d'avoir collaboré avec lui.


Cindy : De quelle production ou remix êtes-vous le plus fier ?

Kyau & Albert : C'est très difficile à dire car nous considérons toutes nos productions comme nos propres bébés.  C'est comme si on devait donner le nom de notre enfant préféré. Ce n'est pas possible mais je pense qu'il y a certaines productions qui sont plus importantes dans notre carrière, mais on est aussi très fiers de nos albums parce qu'avec un album tu peux montrer un choix plus large et tu peux expérimenter plus de choses comparé à un titre unique. C'est sûrement ce dont nous sommes les plus fiers.

Nous avons sorti l'an dernier notre album "Nights Awake" et dans les prochaines semaines nous allons sortir un album remix de "Nights Awake". Certains de ces remixes seront joués à ASOT ce soir, c'est vraiment très important, et nous sommes en train de travailler sur le prochain album.


Cindy : Quel est votre classique Trance favori ?‬‬

Kyau & Albert : C'est difficile, je n'ai pas vraiment de classique préféré. Comme Ralph l'a dit, beaucoup de nos inspirations viennent de Paul Van Dyk, je ne peux pas nommer un de ses fameux titres en particulier...

Un des titres que nous jouons régulièrement dans nos sets : Solarstone - 7 Cities, et j'aime toujours ce titre de Paul Van Dyk - For An Angel, c'est un morceau qui a vraiment influencé toute la scène Trance.


Cindy : Quel serait Le Titre Trance de l’année 2013 selon vous ?

Kyau & Albert : Aujourd'hui, le problème c'est que les titres font le buzz pendant un mois et sont vite remplacés, c'est difficile à dire, j'y ai déjà pensé mais je n'ai pas de réponse réelle...
Oui oui très difficile à dire... Peut-être  "All Your Colours" de Kyau & Albert... Oui oui, faisons un peu de promotion (rire).


Cindy : J’ai beaucoup aimé votre collaboration avec Paul Van Dyk, "Open My Eyes" (original mix). Cela me rappelle "Are You Fine". Travaillez-vous sur de nouveaux titres Uplifting ?

Kyau & Albert : Pas sur de la Uplifting oldschool, cela n'est pas notre tasse de thé. Nous aimons des choses un peu plus groove, avec une bonne bassline, pas d'Uplifting. Mais bien sûr nous travaillons sur de nouvelles choses... Nous aimons toujours la mélodie, le style de musique "Euphoric", et la Trance ; nous essayons constamment de créer de nouveaux morceaux.

C'est vrai ce qu'il a dit : la partie essentielle de ce qui fait Kyau & Albert, c'est la mélodie, et je crois que c'est sur quoi nous nous concentrons et la mélodie "Euphoric" peut donner une sensation d'Uplifting. Il y a de nouveaux morceaux à venir...


Cindy : Dites moi en plus à propos de votre label "Euphonic".

Kyau & Albert : Nous avons fondé notre label en 1997, je pense que c'est l’un des plus anciens labels Trance qui existent car  le label "Blackhole", si je ne m'abuse, a été fondé quelques mois après le nôtre et nous avons quelques artistes tels que... Ronski Speed, Stoneface & Terminal et bien d'autres... Et je pense que cela est une bonne chose d'avoir notre propre label, car cela nous rend indépendants, et nous avons des sorties de titres plus rapides comparé à d'autres. Avant nous avions signé ou travaillé avec d'autres labels, cela a pris plusieurs mois avant la sortie du titre. Avoir son propre label rend les choses beaucoup plus flexibles.


Cindy : Vous avez sorti un album en 2013 appelé "Nights Awake". Comment ce projet est-il né, d'où est venue l'inspiration ?

Kyau & Albert : Cela nous a pris un peu de temps pour réaliser la bande car nous étions concentrés sur des singles, et nous nous sommes dit qu'il était temps de faire quelque chose de différent, que de simples morceaux club. L'inspiration est venue de partout, de plusieurs styles, des chansons d'amour (rire)... Oui, l'inspiration est venue de partout, c'est toujours fun de travailler sur un album car tu peux t'exprimer. 


Cindy : Quelle est la principale différence entre cet album et les précédents ?

Kyau & Albert : Euh...


Cindy : C'est une évolution peut-être ?

Kyau & Albert : Oui, chaque album est meilleur que le précédent. Oui c'est vrai, c'est une expérimentation. Nous réalisons 40 titres et démos, et nous prenons que les meilleures pour l'album... et nous avons aussi des hits comme "All Your Colours", "Night Like This", "Another Time", "This Love"... De très gros titres...Et nous sommes très contents de la réaction du public, et c'est pour cela que nous avons décidé de faire un album remix.


Cindy : Sur quoi travaillez-vous en ce moment ? Quels sont vos futurs projets ?

Kyau & Albert : En ce moment nous travaillons sur un nouveau single, qui est presque terminé et que nous allons joué ce soir... en avant première ! bien sûr nous travaillons aussi sur de nouveaux titres pour le prochain album, ce qui va certainement prendre un peu de temps.


Cindy : Peut-être certaines collaborations ?

Kyau & Albert : Pas de collaboration, mais peut être des chanteuses, car je ne peux pas chanter comme une fille (rire). Et n'oublions pas que nous avons sorti un des cinq CDs de l'album "ASOT 650", ce qui a pris pas mal de temps l'an dernier. Nous avons aussi remixé d'anciens remixes de nos propres titres, qui ont déjà presque 10 ans comme "Jump To The Next Train" qui sortira bientôt. Ecoutez aussi la compilation "ASOT 650".


Cindy : Quels sont vos 3 prochains RDV ?

Kyau & Albert : En mars il y a "Ultra Music Festival" à Miami, puis San Francisco, puis l'Inde de nouveau (avec Mumbai, Delhi...), et des dates en Europe et en Russie. La prochaine date après ce soir sera en Russie, le weekend prochain. Il va faire froid !


Cindy : Voulez-vous ajouter un mot pour vos fans français ?

Kyau & Albert : Oui, nous savons que nous avons beaucoup de fans en France, du fait des ventes sur Amazon. Peut-être que nous reviendrons en France cette année, et rencontrer tous nos fans Français !


Cindy : Merci à vous !

 

Commentaires