Menu

Interviews

INTERVEW : Armin Van Buuren (Juillet 2014)

 

 Interview réalisée par notre partenaire "Radio FG" dans l'Happy Hour d'Antoine Baduel le 11 juillet 2014
http://www.radiofg.com

 

Antoine Baduel (Radio FG) : C'est une émission spéciale "Ultra Music Festival" ce soir dans l'Happy Hour sur Radio FG. Le festival rassemble les meilleurs Djs de la planète à l'image de Armin Van Buuren, résident FG depuis des années. Armin vient de co-créer, avec "Philips", un nouveau casque audio et une nouvelle platine Dj, et il est notre invité ce soir de l'Happy Hour depuis la Croatie. Armin, bonsoir, good evening ! Tu es donc notre invité dans le cadre de notre émission spéciale "Ultra" ! "Ultra", énorme festival qui se déroule désormais sur tous les continents, même si le vaisseau amiral reste à Miami. Comment tu appréhendes cette date en Croatie, est-ce que c'est un événement important pour toi ?

Armin Van Buuren : Oui oui bien sûr c'est très important ! Je veux dire, je n'ai pas forcément le temps de jouer partout en Europe, j'ai des bookings partout dans le monde ; donc pour moi c'est par exemple ma seule date de l'année en Croatie, c'est pour ça que j'y vais ! Et puis évidemment il y a des gens qui viennent des quatre coins de l'Europe pour ce festival, beaucoup de mes fans seront présents, donc oui au final bien sûr que c'est important.

Lire la suite...

INTERVEW : Ferry Corsten (Juin 2014)

 

 Interview réalisée par notre partenaire "Radio FG" dans l'Happy Hour d'Antoine Baduel le 11 juin 2014
http://www.radiofg.com

 

Antoine Baduel (Radio FG) : Ce soir j'ai le plaisir de recevoir le Dj producteur néerlandais superstar, Ferry Corsten. Que du buzz autour de Ferry Corsten en ce moment ! D'abord il y a eu son single "Many Ways" qui a rencontré un très beau succès, ensuite il y a un duo délirant avec Markus Schulz avec lequel il forme "New World Punx" qui a bien buzzé sur les réseaux sociaux. Ferry Corsten qui va bientôt partir à Ibiza pour une résidence hebdo au club mythique "Le Space" est ce soir mon invité dans l'Happy Hour sur Radio FG. Ferry, bonsoir, bienvenue sur FG. Tu es un artiste qui tourne beaucoup dans le monde, notamment avec tes soirées "Full On" que l'on va donc retrouver très vite à Ibiza, tu es résident sur Radio FG tous les samedis à 2h du mat'. Alors maintenant que l'EDM a conquis la planète bien au-delà justement des puristes d'Ibiza, est-ce que tu dirai que ta vie de Dj et de producteur est plus facile qu'avant ?

Ferry Corsten : Oui d'un côté c'est plus simple parce qu'il y a énormément de lieux où tu peux jouer, il y a tellement de festivals énormes, de clubs tout aussi énormes, des configurations très différentes.... Mais, il y a un mais alors forcément, parce qu'autant de lieux et de bookings ça rend les choses difficiles. A toujours voyager c'est complètement fou ! Bon en même temps je ne me plains pas c'est très bien tout ce qu'il se passe.

Lire la suite...

INTERVEW : Fisherman & Hawkins (Février 2014)

 

Cindy : Salut, comment allez-vous ?

Fisherman & Hawkins : Salut, super bien évidemment !


Cindy : Donc nous sommes ici à l’intérieur du Jaarbeurs, et c'est votre première fois n'est-ce pas ? Qu'en pensez-vous ?

Fisherman & Hawkins : Oh c'est assez dingue, nous aimons vraiment ça. Le set a été lancé et tout le monde sautait. Nous étions déjà là pour ASOT 500 et 550, tout comme pour ASOT 600, en tant que visiteurs, et maintenant nous sommes ici pour jouer c'est un peu différent et c'est vraiment très bien.


Cindy : En tant que Djs, vous voyagez beaucoup. Quel est votre club et festival favori ?

Fisherman & Hawkins : Notre club favori ? Nous ne jouons pas tant que ça dans les clubs... Nous avons joué à Prague au Mecca Club en décembre dernier, c'était un club sympa. Nous avons fait une tournée australienne, il y avait un club à Melbourne, "Studio 3". C'était aussi un bon club, il y avait genre 2000 personnes ; tout était super, les lumières, le son et l'animation.

Oui, ce club à Melbourne était vraiment génial, il y avait quelque chose comme 2000 personnes, il fait définitivement parti de notre top 3 maintenant. Et bien sûr le club Mecca à Prague était aussi vraiment un lieu très spécial, surtout parce que beaucoup de fans étaient présents.

Lire la suite...

INTERVEW : Dash Berlin (Février 2014)

 

Cindy : Bonjour Dash Berlin. Ravi de te rencontrer.

Dash Berlin : Bonjour comment ça va‭ ?


Cindy : Très bien et vous‭ ? (‬rire‭) ‬Donc, nous sommes ici à l’intérieur du Jaarbeurs à Utrecht, un petit changement en comparaison à l’année dernière puisque, comme tu le sais, cela se déroulait à Den Bosch auparavant. Quel est ton sentiment à ce sujet ? Préfères-tu Den Bosch ou Utrecht ?

Dash Berlin : C’est difficile à dire car je dois encore monter sur scène, mais ce que je peux dire pour l’instant c’est qu’Utrecht est une place centrale des Pays-Bas, beaucoup de gens sont venus ici et j’ai entendu dire que plusieurs dizaines de milliers de personnes seraient ici pour célébrer ASOT 650, c’est tout simplement incroyable ! J’ai vu quelques images de la scène qui semblent incroyables et... Je pense que l’équipe “A State Of Trance”, Armin Van Buuren, et aussi Alda Events, cherchent à mettre la barre plus haute encore et encore chaque année, et la direction que cela prend semble toujours meilleure !


Cindy : Ok bonne réponse ! ‭Parlons de Trance. Il est souvent dit que ce style de musique a évolué ces dernières années... Que penses-tu de cela ? Si tu es d’accord, peux-tu nous expliquer quels sont les changements qui sont survenus dans ce style selon toi ?

Dash Berlin : Il est clair que ce style a évolué et c’est une bonne chose car quand les choses n’évoluent pas, elles régressent petit à petit ensuite et peuvent disparaître. Cela n’est vraiment pas ce que je peux constater en ce qui la Trance, car c’est un style de musique large et varié et, d’après moi , cela a évolué sur plusieurs points :

‭- Premièrement. La popularité de la Dance Music s’est renforcée partout sur la planète.
‭- Deuxièmement. Il y a aujourd’hui beaucoup plus de producteurs en raison de la popularité de la Trance, favorisée en plus avec Internet.
‭- Troisièmement. Avec Internet, les logiciels pour produire de la musique sont devenus plus accessibles et plus simples d’utilisation. Il existe notamment des tutoriels. Donc les gens peuvent, d’une certaine manière, apprendre par eux-même à produire de la musique, et s’exprimer en donnant leur propre vision de la Trance et de l’EDM de manière générale. Cette sorte d’étincelle est aussi valable pour la Trance, car les gens commencent à voir la Trance d’une façon différente : La Trance ça n’est pas juste ça ou ça, c’est beaucoup plus vaste. Et je pense aussi que le nom “ASOT : New Horizons” est quelque chose de très nourrissant, c’est un nom idéal pour cet événement, parce que cela montre bien que la Trance va au-delà de ce que les gens pensent savoir d’elle, c’est tellement plus vaste! Et c’est formidable de voir que tout cela a évolué grâce aux technologies d’aujourd’hui (nouveaux pluggins, nouveaux sons, nouvelles idées). C’est une époque fantastique pour les producteurs et les DJs !

Lire la suite...

INTERVEW : Kyau & Albert (Février 2014)

 

Cindy : Bonjour enchanté. Comment allez vous ?

Kyau & Albert : Bonjour enchanté. Oui bien.


Cindy : Donc, nous sommes ici à l’intérieur du Jaarbeurs à Utrecht. Il y a eu un petit changement en comparaison à l’année dernière puisque, comme vous le savez, ASOT 600 s’est déroulé à Den Bosch auparavant. Qu’en pensez-vous ? Préférez-vous Den Bosch ou Utrecht ?

Kyau & Albert : En réalité j'aime les deux, mais je préfère Utrecht, car cela me rappelle l'époque où nous avions joué pour la Trance Energy en 2008, c'est le même bâtiment, et la scène est incroyablement grande, c'est vraiment cool d'être là de nouveau.

Je suis du même avis, ça me rappelle la Trance Energy, mais je n'ai pas vraiment de préférence, mais c'est vraiment cool.


Cindy : En tant que Djs vous voyagez beaucoup. Quel est votre club favori ? Et votre festival favori ?

Kyau & Albert : C'est vraiment difficile à dire... Un club dans lequel on a beaucoup joué c'est le Ministry Of Sound à Londres, un club très cool, mais il y a tellement de bons clubs dans le monde. Par exemple le Pacha à New York ou le Ruby Skye à San Francisco, tellement de clubs et d'endroits cools... On a aussi déjà joué dans tellement de festivals, j'aime aussi faire les festivals extérieurs en été, par exemple EDC, c'est grand et fabuleux, il fait chaud...

Lire la suite...

Commentaires